Dès le 12 novembre et jusqu’à la fin du mois de décembre le Keren Hayessod de France lance sa première campagne destinée à recueillir des fonds pour les populations défavorisées d’Israël. Son axe prioritaire est la réduction de la fracture sociale, c’est pourquoi, elle signe cette campagne d’un slogan évocateur : le rêve israélien doit rester vivant. En effet, pour que le rêve d’Herzl s’accomplisse pleinement, le peuple juif dans son ensemble et la communauté juive de France en particulier sont appelés à aider une société qui avance très vite certes, mais pas de la même manière pour tous. Ainsi un enfant israélien sur cinq vit en dessous du seuil de pauvreté, un chiffre record parmi les pays membres de l’OCDE.

Keren Hayessod France

Affiche de la campagne

Trois programmes phrares du Keren Hayessod (opérés par l’agence juive pour Israël) sont associés à cette campagne. Leur efficacité est avérée au niveau national : Avenir des jeunes destiné à des enfants défavorisés de 6 à 18 ans qui bénéficient d’un suivi personnalisé, les Villages éducatifs pour jeunes à risque qui proposent une prise en charge totale pour des jeunes de 12 à 18 ans, en grande difficulté, rejetés du système éducatif traditionnel et le réseau de foyers-logements Amigour, pour permettre à des personnes âgées pour la plupart rescapées de la shoah, démunies et seules, de finir leur vie dans la dignité.

Ces trois programmes ont été sélectionnés parmi huit autres, par une délégation française du Keren Hayessod lors d’un voyage d’études, présidé par Richard Prasquier, qui s’est déroulé au mois d’octobre. Ainsi les dons effectués par la communauté juive de France seront parfaitement traçables et feront l’objet de rapports précis aux donateurs.

Affiche de la campagne

Affiche de la campagne

Lors de ce voyage, Richard Prasquier a rencontré le Premier Ministre, Benyamin Netanyaou qui a assuré son soutien au Keren Hayessod France, rappelant que cette organisation centrale constitue un pont entre Israël et les Juifs de la diaspora.

Présidé par Richard Prasquier depuis le 10 septembre 2013, le Keren Hayessod France a décidé de se créer comme structure indépendante pour poursuivre son activité de collecte auprès de la communauté juive de France, une action qu’il a menée à bien pendant 45 ans, au sein de l’Appel Unifié Juif de France.

Rappelons que depuis 1920, le Keren Hayessod collecte partout dans le monde pour répondre aux priorités de la société israélienne, définies au niveau national : développement des villes, intégration des nouveaux immigrants, éducation des enfants, etc.

Affiche de la campagne

Affiche de la campagne

Faire un don

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*