Le Keren Hayessod France a lancé, jeudi 13 février, sa campagne de collecte 2014. L’événement a eu lieu à la résidence de l’ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal, en présence de près de 200 personnes dont plusieurs personnalités israéliennes et françaises de premier plan. Le vice-premier ministre israélien et ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman, en visite officielle en France, a notamment souligné « l’importance des fonds recueillis pour Israël par le Keren Hayessod » qui marquent « l’engagement des Juifs auprès d’Israël ». Il a souligné qu’« Israël est le pays de tous les possibles », rappelant, que lui-même avait immigré en Israël à l’âge de 20 ans et que son premier travail était bagagiste à l’aéroport Ben Gourion.

[metaslider id= »1097″]

La ministre de l’alyah et de l’intégration, Sofa Landver a quant à elle précisé que des décisions seraient prochainement prises pour renforcer l’aide aux Juifs de France qui s’installent en Israël.

Le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a également délivré, lors d’un court film diffusé pour l’occasion, un message fort sur le Keren Hayessod. C’est un partenaire indispensable de l’Etat d’Israël a-t-il affirmé. Le Keren Hayessod a fait la différence dans la vie de millions d’Israéliens et dans la vie de l’Etat d’Israël ».

Le Président du Keren Hayessod France, Richard Prasquier a précisé que les missions de l’organisation bientôt centenaire s’articulaient autour de trois piliers : la réduction de la fracture sociale, le renforcement de l’identité juive ainsi que l’alyah et l’intégration, en relation avec son partenaire de toujours l’Agence juive.

Autres personnalités présentes à cette soirée, le Président mondial du Keren Hayessod-Appel Unifié pour Israël (KH-AUI), Moodi Sandberg qui a rappelé que le Keren Hayessod est l’institution nationale d’Israël et du peuple juif pour la collecte à travers le monde et qu’elle est active dans 42 pays. Johanna Arbib-Perugia, présidente du conseil d’administration mondial du KH-AUI a salué la réinstallation du Keren Hayessod en France, en tant qu’organisation indépendante et la spectaculaire avancée d’ores et déjà accomplie.

Avi Pazner qui fut, notamment, ambassadeur d’Israël en France et Président mondial du Keren Hayessod avait également fait le déplacement pour l’occasion

Parmi les Français, David de Rothschild, ancien président de l’AUJF et du FSJU, dont la présence fut remarquée, a assuré le Keren Hayessod France « de sa fidélité » sans faille. Enfin, Nicole Guedj, Présidente de la Fondation France-Israël, a annoncé une coopération future avec le Keren Hayessod France, notamment en matière d’ISF.

Ce fut une très belle soirée, placée sous le signe du soutien à Israël, à travers le Keren Hayessod, une organisation dont l’action et l’efficacité sont reconnues au plus haut niveau.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*