Richard Prasquier, président du Keren Hayessod France, a organisé une réception, mardi 20 octobre, en l’honneur de la nouvelle Ambassadrice d’Israël, Aliza Bin-Noun, en présence du Ministre de l’intérieur israélien Silvan Shalom, de passage à Paris ainsi que Meyer Habib, député de la 8e circonscription des Français de l’étranger.

L'Ambassadrice Aliza Bin-Noun

L’Ambassadrice Aliza Bin-Noun

Après avoir été ambassadrice d’Israël en Hongrie en 2007, puis chef de cabinet du ministre des Affaires Étrangères israélien Avigdor Liberman, Aliza Bin-Noun a pris fin août, ses fonctions d’ambassadrice d’Israël en France.

Diplômée de l’Université Hébraïque de Jérusalem en littérature française, elle s’est dite très heureuse d’être en France et de pouvoir contribuer au développement des bonnes relations entre les deux pays.

Relations d’autant plus importantes en ces temps difficiles où le peuple israélien connaît une vague d’attaques sans précédent, pouvant toucher n’importe qui, n’importe quand, n’importe où !

Elle a condamné l’incitation à la haine faite par le chef de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas et a rappelé que chaque gouvernement a le devoir de protéger sa population « Aucun autre pays n’accepterait cette situation ! Israël a déjà fait beaucoup de concessions avec ses voisins arabes et ne réclame en retour qu’une seule chose : la Sécurité. »

Elle a remercié la communauté juive de France pour son soutien inconditionnel, particulièrement important dans les moments de crise.

meyer habib

De gauche à droite : Meyer Habib, Anna Prasquier, Silvan Shalom et Richard Prasquier

Le ministre de l’intérieur israélien, Silvan Shalom, a évoqué quant à lui le contexte politique actuel déformé par les médias français qui ne mentionnent ni la terreur instaurée en Israël ni le rôle que jouent Mahmoud Abbas et son gouvernement. En effet, ce dernier incite la population palestinienne à prendre les armes sous couvert de défendre leurs droits, glorifie les terroristes auprès de leur famille et accuse Israël d’avoir tué un enfant palestinien. Mensonge d’autant plus abject que cet enfant, blessé lors d’une attaque qu’il a lui-même perpétrée contre des Israéliens, a été soigné à l’hôpital Hadassah à Jérusalem.« Nous attendons de Mahmoud Abbas qu’il mette fin à la situation. Nous ferons tout ce que l’on peut pour arrêter les attaques ! »

Il a par ailleurs rappelé qu’à la suite de la proposition de Laurent Fabius d’envoyer des observateurs sur le Mont du Temple, qu’Israël est un pays ouvert à toutes les religions. De tout temps chrétiens et musulmans ont pu pèleriner sur leurs lieux de culte en toute sécurité alors même que ce mois-ci le tombeau de Joseph a été incendié par des Palestiniens.

groupe

Aliza Bin-Noun entourée de militants du Keren Hayessod

Pour finir, Aliza Bin-Noun et Silvan Shalom ont tous deux souligné l’importance du Keren Hayessod qui n’a jamais cessé de soutenir la population israélienne, particulièrement dans les moments difficiles.

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*