Témoignages

DSC_0795Je ne connaissais pas le Keren Hayessod avant que mon voisin ne m’en parle. Je souhaitais donner mon petit appartement à Israël. J’ai vu naître ce pays et c’est un peu comme s’il était mon enfant ! Celui que je n’ai jamais eu. La personne du Keren Hayessod s’est bien occupée de moi et j’ai pu rencontrer un notaire et rédiger mon testament. Le Keren Hayessod mettra une plaque commémorative avec mon nom, dans une maison de retraite que j’ai visitée à Haïfa.

IV1A6973Je suis seule au monde et personne ne pourra organiser mes obsèques en Israël. Mon seul héritier est Robert, mon neveu. Il souffre d’un handicap mental. J’ai donc désigné le Keren Hayessod, qui se chargera de tout organiser, afin que je sois enterrée avec mes frères, en Israël et que Robert puisse bénéficier de lapart de mon héritage, que je lui ai réservée.

IV1A6976Je ne suis pas juive mais j’ai toujours porté un attachement très fort à Israël, ainsi qu’aux valeurs juives. N’ayant pas d’enfants, j’ai choisi de léguer mon patrimoine au Keren Hayessod et d’apporter ma contribution au développement de ce magnifique pays.

Papa 80Dans notre famille, nous étions tous sionistes : mes grands-parents, mes parents, ma femme et moi. Nous avons emmené notre fils, plusieurs fois en Israël, quand il était adolescent et puis, plus tard, adulte, c’est lui qui est parti à son tour avec ses propres enfants. Israël est devenu notre « deuxième fils ». Nous sommes fiers de ce si petit pays, qui a su se réaliser, malgré toutes les difficultés. Nous avons décidé de continuer à le soutenir même après notre décès – de léguer au Keren Hayessod nos deux petits studios à Paris, autrefois achetés pour notre fils. Maintenant,qu’il a une situation très confortable, il n’en a plus besoin.