Le programme «Massa»

Depuis 11 ans, le programme « Massa » permet à des jeunes du monde entier, âgés de 17 à 30 ans, de passer de 5 à 12 mois en Israël dans le cadre d’un séjour éducatif ; en 2014/2015, 11 000 jeunes y ont participé, dont 1400 Français. Un nombre en constante augmentation. Près de 200 formules différentes offrent à chaque jeune la possibilité de découvrir Israël selon l’angle qui l’intéresse. Le jeune a accès à l’ensemble des prestigieuses universités israéliennes, mais il peut aussi choisir de faire du volontariat ou encore de la musique, de l’archéologie, apprendre l’hébreu dans un kibboutz, effectuer un stage professionnel, pour ne citer que quelques exemples. Le programme «Massa» propose un encadrement (selon l’âge des participants) et des excursions, rencontres, pour découvrir le pays.

rapportisf2015_1

Le financement

Le programme «Massa» est mis en œuvre en France par l’Agence juive. Les jeunes reçoivent une bourse de l’Etat d’Israël et du Keren Hayessod, d’un montant moyen de 5 000 dollars, pour les aider à financer le programme choisi. Le montant est déterminé en fonction de la situation socioéconomique du candidat. Chaque participation au budget de «Massa» est complétée par une contribution égale de l’Etat d’Israël. Cette parité illustre parfaitement la qualité du partenariat établi entre le Keren Hayessod, ses donateurs dans le monde entier, l’Agence juive et les autorités israéliennes.

Les participants

Depuis sa fondation, le programme «Massa» a compté près de 100 000 participants, venus du monde entier. La participation annuelle à ce programme a plus que doublé depuis 2005 et il est en constante augmentation : le nombre d’inscrits a été de 11 300 en 2014-2015 et il devrait être de 12 300 en 2015-2016.

L’ADN d’un programme « Massa»

Même si chaque programme « Massa » est unique, ils ont tous un ADN commun comprenant les éléments suivants : leadership, séminaires de développement, activités bénévoles, visites historiques du pays et excursions, rencontres avec de jeunes Israéliens, enseignement de l’hébreu.
Tous les programmes « Massa » s’adressent à trois publics distincts de jeunes adultes :
• Ceux qui sont intéressés par une année de césure entre le lycée et l’université ;
• Les étudiants cherchant à effectuer un semestre ou une année d’études dans le cadre de leur licence ou de leur maîtrise ;
• Les titulaires de licences ou de maitrises effectuant des stages après leurs études ou des programmes après la licence, comportant des activités d’action sociale et/ou de bénévolat.
Les programmes présentant la croissance la plus importante sont les suivants :
1. les programmes liés au développement de la carrière des participants
2. les programmes d’enseignement supérieur
3. les programmes permettant une année de césure
rapportisf2015_2

Le réseau des anciens de «Massa»

« Massa » s’attache à préserver les liens de sa communauté grandissante d’anciens, avec Israël. Aujourd’hui le réseau des anciens de « Massa » (alumni) compte près de 100 000 jeunes adultes qui ont effectué une expérience de longue durée en Israël et veulent rester en liaison avec leurs amis, celles et ceux qui ont été au cœur de leur expérience et Israël. La communauté des anciens sert aussi de plateforme en proposant aux alumni des emplois, des ressources de développement professionnel, des possibilités de service et des formations au leadership.
L’un des programmes destinés aux anciens s’appelle Massa Leadership Global Initiative. C’est un séminaire intensif d’étude et de développement de compétences qui dure cinq jours et s’adresse aux anciens participants à « Massa ».
Parmi les autres initiatives destinées aux anciens, on trouve un programme dénommé « Massa » 100 qui localise les alumni originaires d’Amérique du Nord et dont le parcours a été le plus remarquable afin de les engager dans un réseau de recruteurs, d’ambassadeurs et de collecteurs de fonds pour le programme.

Les enjeux du financement

En moyenne, un programme de longue durée en Israël coûte plus de 17 300 dollars, ce qui fait de son prix le principal obstacle pour plus de la moitié des participants de «Massa». Une récente étude effectuée par «Massa» a montré que «les principaux obstacles pour ces personnes sont le prix du programme et l’interruption de leur cursus universitaire et de leur développement professionnel.» C’est pourquoi, la croissance de «Massa» sera déterminée en dernier recours par un recrutement proactif et un prix rendu plus abordable par l’octroi de bourses plus nombreuses. Les critères utilisés pour déterminer le montant de la bourse sont les suivants : âge, durée du programme, pays d’origine, revenus familiaux.

Les titulaires d’une licence âgés de 21 ans et plus reçoivent des bourses universelles de base destinées à compenser partiellement le coût d’un programme de longue durée en Israël. L’octroi de ces bourses découle de l’idée suivante : les participants potentiels titulaires d’une licence ne reçoivent généralement pas d’aide de leurs parents et doivent se débrouiller seuls ou, au moins, s’arranger avec un soutien significativement plus faible. De plus, beaucoup de diplômés de l’université ont contracté des prêts pour financer, entre autres, leurs études. C’est pourquoi tous les participants titulaires d’une licence reçoivent automatiquement des bourses minimales de 3000 dollars pour les programmes d’un semestre et de 4500 dollars pour les programmes de dix mois. Pour ceux dont les familles n’ont que des moyens modestes et/ou qui ne reçoivent pas d’aide financière de leurs parents, il existe une formule d’ «évaluation des besoins» conduisant à des bourses complémentaires.
Le nombre des participants français aux programmes «Massa» a triplé au cours des trois dernières années et le nombre des participants venus de l’ex-Union soviétique a doublé durant la même période. La participation d’étudiants américains aux programmes d’études à l’étranger a plus que triplé au cours des deux dernières décennies.

Les participants « Massa » de France

rapportisf2015_3