Le président de l’Agence juive, Natan Sharansky, rencontre les principaux dirigeants de la communauté juive de Belgique.
​La communauté juive de Belgique a été profondément choquée et meurtrie par la tuerie perpétrée le samedi 24 mai au Musée juif de Belgique. Quelques jours plus tard, Natan Sharansky est venu à Bruxelles rencontrer et écouter les principaux dirigeants de la communauté juive de Belgique.

De gauche à droite: Natan Sharansky, président de l'Agence Juive, Maurice Sosmowski, président du CCOJB, Yaël Toledano, déléguée de l'Agence juive en Belgique et en France, Adnan Kandiyoti, ex président du Keren Hayessod et du KKl et on aperçoit derrière Natan Sharansky, Eli Ringer, ex-président du Forum der Joodse Organisaties.

De gauche à droite: Natan Sharansky, président de l’Agence Juive, Maurice Sosnowski, président du CCOJB, Yaël Toledano, déléguée de l’Agence juive en Belgique et en France, Adnan Kandiyoti, ex président du Keren Hayessod et on aperçoit derrière Natan Sharansky, Eli Ringer, ex-président du Forum der Joodse Organisaties.

Réunis au Consistoire central israélite de Belgique, à quelques pas du lieu de l’attentat, ces derniers ont pu exprimer à Natan Sharansky d’une part l’effroi actuel de la communauté, la difficulté de défendre Israël dans un environnement médiatique et politique nettement pro palestinien, le danger des propos antisémites brassés sur les réseaux sociaux tout comme les difficultés matérielles de fonctionnement des institutions communautaires. Ils ont affirmé d’autre part, leur volonté de maintenir une vie communautaire active et au grand jour et une identité juive en dehors de l’Etat d’Israël.

Parmi les dirigeants communautaires, on peut citer notamment Julien Klener, président du Consistoire central israélite de Bruxelles, les président et vice-président du CCOJB, le vice-président du Forum d’Anvers, le grand Rabbin de Bruxelles, Albert Guigui, le rabbin Neiger de la synagogue libérale, la présidente de Radio Judaïca, Diane Culer, Philippe Markiewicz, président de la Communauté israélite de Bruxelles/Grande Synagogue de l’Europe, Adnan Kandiyoti, ancien président du KKL et du Keren Hayessod, représentant le Forum der Joodse Organisaties , l’ancien président Eli Ringer et Regina Suchowolski, vice-présidente.

De gauche à droite: Henri Benkoski et Maurice Sosmowski vice-président et président du CCOJB, Eli Ringer, ex-président du Forum der Joodse organisaties, Philippe Blandin, directeur du Musée Juif de Belgique, Natan Sharansky, président de l’Agence juive ,S.E.Jacques Revah, ambassadeur d'Israël en Belgique, le grand rabbin Albergt Guigui, Adnan Kandiyoti, ex président du Keren Hayessod et du KKL, Philippe Markiewicz, président de la Communauté israélite de Bruxelles/Grande synagogue de l'Europe.

De gauche à droite: Henri Benkoski et Maurice Sosnowski vice-président et président du CCOJB, Eli Ringer, ex-président du Forum der Joodse organisaties, Philippe Blandin, directeur du Musée Juif de Belgique, Natan Sharansky, président de l’Agence juive ,S.E.Jacques Revah, ambassadeur d’Israël en Belgique, le grand rabbin Albergt Guigui, Adnan Kandiyoti, ex président du Keren Hayessod, Philippe Markiewicz, président de la Communauté israélite de Bruxelles/Grande synagogue de l’Europe.

Natan Sharansky a terminé sa visite en recevant des jeunes des mouvements de jeunesse juifs et leurs « shlihim » pour comprendre leur perception de la vie juive en diaspora et leur relation à l’Etat d’Israël.

De gauche à droite: Yaël Toledano, déléguée de l'Agence juive en Belgique et en France, Adnan Kandiyoti, ex président du Keren Hayessod ET du KKl.

De gauche à droite: Yaël Toledano, déléguée de l’Agence juive en Belgique et en France, Adnan Kandiyoti, ex président du Keren Hayessod.

Olivier Goldberg, président du Keren Hayessod de Bruxelles a déclaré que le terrorisme n’est pas uniquement le problème d’Israël et du monde juif, mais bien celui du monde libre. « Nos amis du monde entier le savent et soutiennent notre action. Avec eux, le Keren Hayessod assure la communauté juive de Belgique de son soutien indéfectible en ces jours de deuil.
« Kol Israel arévim zé lazé », « chaque Juif est responsable de son prochain ».

Dans une lettre adressée aux dirigeants des communautés juives belges, le président mondial du Keren Hayessod-AUI, Eliezer (Moodi) Sandberg, et Yohanna Arbib-Perugia, présidente du conseil d’administration mondial, ont exprimé leurs condoléances en ces termes : « Nous sommes solidaires des familles et de la communauté juive belge tout entière en cette épouvantable moment, et nous leur offrons tout le soutien que nous sommes en mesure d’apporter ».

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*