A l’invitation de Monsieur Alain Sebban, Vice Président du Keren Hayessod France, Président du Consistoire Régional Auvergne – Rhône Alpes et de Thierry Toubiana, Président du Keren Hayessod Lyon, dans le cadre de VATEL – International Business School, le Keren Hayessod a créé l’événement à Lyon autour d’un brunch gastronomique le dimanche 30 octobre. Une fois de plus, la communauté juive lyonnaise a ouvert son cœur aux plus défavorisés d’Israël.

Daniel Ben Simon, invité d’honneur de l’événement a tenu à être présent afin de soutenir Massa et les programmes sociaux éducatifs du Keren Hayessod tels que les villages d’enfants à risques et Net@. Daniel Ben Simon est un ancien député de la Knesset, il est journaliste à la télévision israélienne (Arutz 2) et c’est un fin connaisseur de la société israélienne, auteur de nombreux ouvrages. Dans une ambiance chaleureuse et conviviale, il a su sensibiliser l’assemblée sur les besoins d’Israël sur le plan social, catastrophique dans des villes pauvres pourtant si proches géographiquement des villes les plus riches dans un pays tellement préoccupé par des défis sécuritaires qu’il y a peu de place pour le social. Le témoignage emprunt d’émotion d’Aliza Shultzer – déléguée du Keren Hayessod à Paris, a également permis de rendre compte des réalisations du Keren Hayessod dans ces villes défavorisées et des infrastructures mises en place pour le bien-être des plus démunis.

Daniel Ben Simon, né au Maroc et parti en Israël à l’âge de 15 ans, nous a confié combien ce week-end passé à Lyon l’avait profondément touché en le reconnectant à ses racines après avoir rencontré la communauté marocaine « Mizrah’i » de Lyon. Il s’interrogeait alors sur ce qu’était être juif en France en 2016…

“Nous l’avons accueilli en tant que juifs français et l’avons vu partir en nous sentant israéliens”. C’est bien cela le Keren Hayessod…We are part of you, you are part of us!

Un grand merci au comité régional du Keren Hayessod Lyon !

Article écrit par Maryline Chemla-Toubiana

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*