Le célèbre dessinateur de presse et auteur de BD Michel Kichka était en tournée dans le sud de la France avec le Keren Hayessod. Il était à Nice, au domicile de Herve et Deborah Gerbi, à Marseille au domicile de la présidente, Mme Gislaine Laloum et à Toulon.

Kichka a parlé de sa vie personnelle : lorsqu’il a quitté la Belgique pour s’installer en Israël juste après la Guerre de Kippour en 1974, a parlé de son travail de dessinateur, de la manière dont le dessin l’a émancipé de son passé et notamment de la Shoah , son père étant le seul rescapé de sa famille, et comment dans sa 1ere BD “deuxième génération” il raconte son histoire, ses fantômes et le devoir de transmission, mais toujours avec beaucoup de finesse et d’humour.

Aujourd’hui Kichka est un dessinateur internationale reconnu qui collabore avec les plus grands, enseigne le dessin de presse et l’illustration à l’école des Beaux-Arts de Jérusalem, Bezalel, et intervient régulièrement pour parler de son travail et du devoir de mémoire.

Dans sa nouvelle BD “Falafel Sauce Piquante”, il parle de la société israélienne sur ces 40 dernières années et son histoire quand il a décidé de faire son alyah pour réunir “son corps et son cœur”.

Cet événement était au profit de la rénovation du Village de Jeunes de Kiryat Yearim qui aide les enfants marginalisés et proches de l’exclusion à retrouver un cadre rassurant et une éducation adaptée à chaque enfant propices à leur développement.

tournée michel kichka

 

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.