Judith Oks, co-présidente du Keren Hayessod France : une militante dans l’âme !

Judith Oks a mené une vraie carrière de militante. Cela fait des années qu’elle est profondément investie pour une cause qui lui tient à cœur… et qui s’appelle Israël. “Mon histoire, c’est d’abord et avant tout une histoire d’amour avec le peuple d’Israël !”. Un amour qu’elle a su transmettre à son fils Samuel qui a fait son alyah et y étudie après avoir effectué son service militaire en tant que combattant. Pendant des années, elle s’est investie au sein de l’association FSJU/AUJF qui a collecté pendant 40 ans des fonds à destination des programmes du Keren Hayessod. Elle connait donc parfaitement cette institution qui vient en aide aux populations les plus fragiles d’Israël, à travers des programmes qu’elle trouve cohérents, utiles, imaginatifs… C’est pourquoi elle a choisit de continuer son combat pour Israël et a toujours déployé toutes les forces nécessaires pour que le Keren Hayessod existe en France en tant que tel.

Dan Serfaty, co-président du Keren Hayessod France : un serial entrepreneur, au service de la philanthropie !

Il aime se définir comme un « serial entrepreneur ». Et pour cause : le parcours de Dan Serfaty est marqué par une volonté inaltérable de créer ou de reprendre des entreprises « J’ai besoin de challenges permanents » précise cet ancien diplômé d’HEC. Né en 1966 à Strasbourg, il est marié et père de trois filles. A la croisée de sa vie personnelle et professionnelle, on retrouve des valeurs auxquelles il est intrinsèquement attaché et qu’il érige comme préalable à toute action : honnêteté et transparence. « La générosité de cœur, la générosité d’argent, mais d’abord celle de cœur, représente une chose à laquelle j’accorde aussi beaucoup d’importance » ajoute-t-il. Une confidence qui fait écho à sa fonction de co-président du Keren Hayessod France. Il n’y a pas de hasard dans le choix de rejoindre l’institution la plus importante de collecte de fonds pour Israël. « J’ai depuis toujours un fort attachement à Israël, au-delà des divergences politiques ou culturelles, car ce pays représente pour moi l’assurance-vie du peuple juif confie le co-président. Cet enthousiasme au service du Keren Hayessod implique pour Dan Serfaty de penser autrement la collecte : “La finalité n’est pas ici de faire du profit, mais d’optimiser l’impact sur les causes que l’on a choisi de défendre.”

Délégué Ile de France : Amir Lapid – 0177377080 – [email protected]

Suivez toutes les actualités en Ile de France.