alain sebbanAlain Sebban, Président du Consistoire de la région Rhône-Alpes Centre, est également fondateur et président du groupe Vatel, une école d’hôtellerie implantée dans 35 pays, y compris en Israël depuis quatre ans. Fervent partisan du programme Massa, il a accepté cette année d’en être l’ambassadeur. Il nous explique pourquoi… avec un scoop à découvrir dans l’interview.
Propos recueillis par Ambre Bendayan

Qu’est-ce qui vous séduit autant dans le programme Massa ?
Lorsque l’on vient deux ou trois semaines par an en Israël, on ne peut pas pénétrer le coeur du pays ni celui des Israéliens. D’un autre côté, ce n’est pas à la portée de tout le monde d’aller passer cinq à six mois en Israël. Le but du programme Massa consiste justement à permettre aux jeunes de mettre le pied à l’étrier en Israël afin de mieux connaître ce pays qui a un magnifique développement. Notre école d’hôtellerie Vatel à Tel Aviv le fait en accueillant des jeunes bacheliers qui souhaitent découvrir la vie tout en explorant des pistes professionnelles d’avenir. Car le programme Massa, c’est évidemment bien plus que du tourisme. Il s’agit d’apprendre l’hébreu, de découvrir le pays, la population, et de goûter à un réel environnement de travail. Bref, une
immersion parfaite.

Les jeunes que vous recevez sont-ils véritablement motivés par les métiers de l’hôtellerie ?
Le programme Massa dure un an, et la plupart des jeunes décident de rester chez nous deux autres années afin de terminer leur cursus qui se déroule sur trois ans. Mais ce qui est encore plus important, c’est que 90% d’entre eux décident de s’installer en Israël à l’issue de leurs études. C’est donc une réussite qui en dit long sur l’ensemble de ce partenariat… Enfin, les personnes qui ont étudié chez Vatel puis qui ont fait leur alyah ont pu, après la remise de leur diplôme, intégrer des entreprises — souvent prestigieuses — du monde de l’hôtellerie, puisque notre formation et notre diplôme sont reconnus et valorisés en Israël.
IMG_6839

Vous êtes à la tête d’un groupe important. Comment la décision de s’implanter en Israël a-t-elle été accueillie par votre conseil d’administration ?
Notre ouverture en Israël, qui date de quatre ans, est un projet que je caressais depuis 15 ans ! Nous avons 35 écoles dans le monde et Israël représentait une motivation personnelle du président, une sensibilité, un engouement… Mes équipes ont ressenti le même enthousiasme. Et puis, il faut dire que nous avons accompli en Israël des choses exceptionnelles. Au mois de mai l’année dernière, par exemple, nous avons fait venir tous les directeurs des écoles hôtelières du monde, qu’ils soient de Vatel ou non. Tous sont venus découvrir Israël. Quelque chose de très important à mes yeux.
Pour conclure sur une note plus personnelle, que représente Israël dans votre vie ?
C’est très simple. Le 4 avril, j’aurai fait mon alyah ! Je crois que cela répond à votre question et qu’il n’y a pas grand’chose à ajouter…

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*