Ouri Ariel et Richard Prasquier

Le ministre israélien du logement et de la construction Ouri Ariel, de passage en France, a rencontré lundi 4 novembre 2013, Richard Prasquier, le président du Keren Hayessod France dans les bureaux parisiens du Keren Hayessod situés dans le 14 ème arrondissement.

Le Ministre a remercié le Keren Hayessod pour toutes les actions accomplies au fil des ans. Il a souligné que grâce au Keren Hayessod de nombreuses entreprises pouvaient être menées à bien dans le domaine de l’éducation et du social.
Il a rappelé que le Keren Hayessod est toujours là pour aider et pour combler des manques. Là où il n’y a personne pour aider, on s’adresse au Keren Hayessod qui répond toujours présent, dans la mesure de ses possibilités. De son côté, il a promis d’aider le Keren Hayessod autant qu’il le pourrait.

Richard Prasquier quant à lui a souligné l’attachement et la proximité de la communauté juive de France envers Israël. Il a réaffirmé l’importance de soutenir la société israélienne et de tout mettre en œuvre pour l’aider à réduire la fracture sociale. Il a également indiqué que le nombre de jeunes français participant au programme Massa – un programme éducatif mis en œuvre par l’agence juive et soutenu par le Keren Hayessod, pour permettre aux jeunes de séjourner en Israël durant 5 à 12 mois- était en augmentation constante ce qui prouve que la jeunesse juive de France est concernée par Israël. Il a ajouté que tout ce que le Keren Hayessod France faisait, allait dans le sens de Am Ehad (l’unité du peuple juif).

, RSS

  • andre

    dit sur:
    novembre 6, 2013 à 11:56

    Je crois avoir compris que le Keren Hayessod et ne d’une desassociation d’avec le FSJU, qui a garde le nom. Je crois comprendre egalement que le Keren Hayessod est plus oriente vers des
    programmes sociaux en Israel. Pour permettre a vous donateurs habituels de choisir ce qu’ils souhaitent contribuer de part et
    (ou) d’autre, pouvons-nous savoir de facon fiable si les recus CERFA seront autorises par l’administration fiscale francaise pour
    les deux nouvelles structures ?

  • Keren Hayessod France

    dit sur:
    novembre 6, 2013 à 12:16

    Merci de votre commentaire.

    vous avez tout à fait compris la situation concernant la rupture intervenant entre le FSJU et le Keren Hayessod.

    Aujourd’hui le Keren Hayessod France apporte un soutien social, éducatif et culturel aux personnes de toute origine vivant en Israël et se trouvant en situation de précarité. De ce fait notre association de droit français est habilitée à délivrer des reçus CERFA.

    Cordialement,

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.