Mercredi 17 juin 2015, au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à la résidence du Président de l’Etat d’Israël à Jérusalem, en présence du président Reouven (Rouvi) Rivlin, le Prix Goldstein 2015 pour leadership éminent a été décerné par les dirigeants du Keren Hayessod – Appel unifié pour Israël à l’ancien président mondial de notre organisation, l’ambassadeur Avi Pazner.

Avi (Aviezer) Pazner est né à Dantzig (Gdansk), Pologne, le 9 juin 1937. Marié à Marty, il a trois enfants et huit petits-enfants.
Il a passé la Seconde Guerre mondiale en Suisse où son père, le Dr Haïm Pazner z”l, qui était représentant de l’Agence juive pour Israël, a pris part au sauvetage de Juifs dans l’Europe occupée par les nazis. A 16 ans, il immigra en Israël avec sa famille. Il termina ses études secondaires au Gymnasia Rehavia à Jérusalem et servit dans les blindés de Tsahal jusqu’en 1959.

Avi Pezner - Prix Goldstein

Avi Pazner montre avec fierté le Diplôme Goldstein, sous le regard du Président Rivlin et du leadership du KH. De gauche à droite: David Koschitzky, Président du Conseil mondial d’administration du Keren Hayessod-AUI; Julia Koschitzky, Présidente d’honneur du Keren Hayessod- AUI; Avi Pazner; le Président Rivlin; Eliezer (Moodi) Sandberg, Président mondial et Greg Masel, directeur général du Keren Hayessod AUI.

Après avoir terminé des études de science politique et d’économie à l’Université hébraïque de Jérusalem, Avi Pazner entama sa carrière au ministère des Affaires étrangères en 1965. Jusqu’en 1971, il servit dans plusieurs missions diplomatiques en Afrique. Il fut nommé porte-parole de la délégation israélienne à la Conférence de paix de Genève en 1973-74. Ce fut la première de toute une série de nominations comme porte-parole officiel du gouvernement israélien. C’était une fonction naturelle pour un homme qui parle couramment six langues : l’hébreu, le français, l’anglais, l’espagnol, l’italien et le suisse allemand.

Durant les sept années qui suivirent, Avi Pazner occupa le poste de conseiller à l’ambassade d’Israël à Washington, qu’il conserva durant les négociations de camp David entre Israël et l’Egypte. Rentré à Jérusalem, il dirigea le service de presse du ministère des Affaires étrangères et servit de porte-parole du ministère de 1981 à 1986. Cette année-là, il fut nommé conseiller du Premier ministre Itzhak Shamir pour les relations avec les médias. Il occupa ce poste pendant la guerre du Golfe et aida à préparer la Conférence de paix de Madrid.

En 1991, il fut nommé ambassadeur d’Israël en Italie et servit aussi d’ambassadeur non résident à Malte. Par la suite, il devint également le premier ambassadeur non résident d’Israël en Albanie. Durant son séjour à Rome, il ouvrit la voie aux négociations avec le Vatican, au cours d’une série de rencontres avec le pape Jean-Paul II. Ces contacts conduisirent à l’établissement de relations diplomatiques formelles entre Israël et le Saint-Siège en 1993. En 1995, il fut nommé ambassadeur d’Israël en France, où il servit jusqu’en septembre 1998. Vers la fin de son mandat, il fut fait commandeur de la Légion d’honneur par le président Jacques Chirac.

En septembre 1998, Avi Pazner fut élu président mondial du Keren Hayesssod-Appel unifié pour Israël, un poste qu’il occupa jusqu’en septembre 2010. Durant cette période, plus de deux milliards de dollars furent collectés dans le monde juif pour financer les activités de l’Agence juive ainsi que de nombreux projets du KH dans les domaines de l’éducation, de la santé et de l’aide sociale en Israël.
Depuis le début de la seconde Intifada en 2000, il est l’un des porte-paroles officiels du gouvernements israéliens, successivement sous les Premiers ministres Ehoud Barak, Ariel Sharon, Ehoud Olmert et Benyamin Netanyahou.

Avi Pezner - Prix Goldstein

Avi Pazner entouré de ses proches à la Résidence du Président

En octobre 2010, après la fin de son activité du KH, il ouvre la société “Avi Pazner International Consulting Ltd”, dont il est propriétaire et président . Il siège aussi au conseil d’administration de nombreuses institutions publiques, d’universités et de musées.

En septembre 2012, il a été nommé à la présidence de la Foire internationale du livre de Jérusalem et il a aussi présidé la Foire en février 2013.

Les mémoires d’Avi Pazner, “Les secrets d’un diplomate”, ont été publiées en France en 2005 (Editions du Rocher).

La famille mondiale du Keren Hayessod-Appel unifié pour Israël adresse ses félicitations à Avi Pazner pour l’obtention du Prix Goldstein 2015 pour leadership éminent.

Merci encore une fois pour tout ce que vous avez accompli jusqu’à présent, cher Avi, et nous vous souhaitons de nombreuses années supplémentaires de bonne santé et de bonheur, aux côtés de ceux que vous aimez, ainsi que la réalisation de nombreuses autres activités en faveur d’Israël et du peuple juif !

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*